Moustiques

DESINSECTISATION ET CONTRÔL DES MOUSTIQUES ET LARVES

Insectes très fastidieux, les moustiques sont dans le monde entier, en particulier dans les pays tropicaux; le moustiques appartiennent à l’ordre des Diptères, comme, par exemple, les taons et les Mouches, et au sous-ordre des Nematoceri, de lesquels se distinguent pour la forme du corps, de l’apparat buccal semblable à une trompette allongée et par les ailes, recouvertes de poils aux marges.

Les moustiques connus sont plus de 2.000 espèces, et peuvent se distinguer de la couleur du corps qui sont brunes, ocreux, sombres, ou avec des taches ou bandes plus claires, de la dimension et de la zone dans laquelle se développent les larves, ce qui se passe toujours dans l’eau, dans la facon de respirer et à la différente manière qui ont les moustiques adultes de se poser sur les surfaces.

Les moustiques, en plus, appartiennent à la famille des Culicidae de laquelle nous avons trois sottofamiglie:

  • Anophelinae
  • Culicinae
  • Toxorhynchitinae (très grands moustique, ils ne sont pas hematofage, les larves de ce groupe de moustiques se nourrissent des larves des autres moustiques)

Seulement deux de ces sous-famille de moustiques se trouvent en Italie et en Europe:

  • Anopheles ou Anofelini
  • Culicini a lequel appartiennent espèces différentes de moustiques: Aedes, Culex, Mansonia, Theobaldia.

Les moustiques sont semblables morphologiquement: corps allongé et visible, une paire seule d’ailes transparents et minces, pattes minces et longs, longues antennes sur la tête de lasquelles on peut en distinguer le sexe, en effet, dans les femmes des moustiques, les antennes ont poils clairsemés pendant que dans le mâle elles sont plumeuses et plus longues. En outre, le mâle du moustique a un apparat buccal lécheur et il se nourrit d’essences végétales, les moustiques femmes, par contre, ont un apparat piquant-suceur et sont hèmatofage ce qui signifie qui se nourrissent de sang dont elles ont besoin pour porter au complet mûrissement les oeufs, en effet, la plus grande partie des moustiques femelles qui appartiennent à la famille delle Culicidae attachent l’homme, les mammifères et les oiseaux.

D’importance spéciale est pour nous, connaître le milieu dans lequel vivent et dans lequel les espèces différentes de moustiques prolifèrent, les différentes typologies d’eau dans lesquelles déposent et se développent les larves qui determinent la dangerosité de la piqûre du moustique parce qu’il peut être porteur de maladies comme les paludismes, fièvre jaune etc.

Les moustiques se sont bien adaptés aux eaux troubles, pollue, marécageuses, saumâtres et doux, mais surtout dans les zones déprimés stagnantes, ils ne se trouvent jamais dans les eaux en mouvement ou où vivent poissons insectivores comme le gambusia affinis.

Culex pipiens: c’est notre moustique commun que nous trouvons sur tout le territoire italien, il a le bout de l’abdomen plat et les palpes labiales plus courts. Ce moustique s’est parfaitement adapté au milieu urbain, il dépose les oeufs dans les eaux dans les dessous de pot, dans les gouttières obstruées, récipients abandonné; il reste inactif pendant le jour et commence à sortir vers le crépuscule et pendant toute la nuit ennuie notre sommeil.

Aedes mariae et Ades detritus: deux espèces de moustiques qui ont le bout du corps pointue et palpes labiales courtes; ils vivent dans les villes du littoral, sont diurnes et les femmes déposent les oeufs dans les flaques d’eau de mer où les larves réussissent à vivre et se développer.

Aedes canpius est un autre moustique très diffus en Italie surtout dans la plaine padane, c’est un moustique qui vif en la campagne et n’entre pas dans les zones urbaines. En ayant un rayon de vol très ample d’environ 20-30 kms les colonies de ce moustique intéressent zones très vastes, elle est agressive vers l’homme.

Aedes albopictus ou Moustique tigre: le nom dérive non seulement de son corps noir aux lignes blanches transversales sur l’abdomen et sur les pattes, mais aussi de son agressivité vers l’homme et les petits mammifères. Le Moustique tigre est actif soit pendant la journée que la nuit et nous la trouvons en tous les grands et petits centres urbains. Il est un moustique tres nuisible, generalmente s’installe en gros groupes en créant ennuis considérables. Nous le trouvons surtout dans les zones du centre-nord de l’Italie et son apparition dans notre pais remonte aux premieres annèe ’90, c’est un moustique que, avant de débarquer dans notre territoire était confiné en quelques zones de l’Afrique et au Japon où il était porteur de beaucoup de virus et maladie.

Anopheles: cette espèce de moustique  ha le bout du corps pointu et les palpes labial longs, dans le passé c’était le moustique le plus redoutable parce qu’il est transmissor de paludisme, puisque c’est un moustique qui vit et prolifère en milieu marécageux et en zones pas bonifiées.

CYCLE DE REPRODUCTION ET DÉVELOPPEMENT DES MOUSTIQUES

Les mâles des moustiques ont besoin de 24 heures pour le développement des organes génitaux, “l’ipogino qui a une rotation de 180°. Atteinte la maturité sexuelle les mâles forment des gros groupes en attirant les femmes. L’accouplement se passe en vol, et dans l’arc d’un an les moustiques, toujours selon l’espèce, peuvent produire plusieurs générations.

Au moment que les oeufs commencent à se développer dans le ventre du moustique femelle, celle-ci a besoin de sang pour les nourrir et les porter au complet mûrissement.

Atteinte le mûrissement des oeufs le moustique femelle dépose jusqu’à 500 oeufs directement sur le poil de l’eau, qui doit être stagnante (culex), ou sur surfaces humides (aedes) et solides ou sur feuilles de végétation aquatique (mansonia), mais aussi dans ce cas les oeufs pour se développer et s’épanouir doivent etre submergées.

Toutes les espèces de moustiques ont 4 stades larvaires et, la durée du stade d’oeuf à pupe varie selon le température, plus haute c’est la température moindre c’est le temps pour devenir adulte, cette periode peut etre, generalement, depuis une semaine à un mois.

Les larves du moustique vivent sous l’eau et l’apparat respiratoire change selon l’especie: par exemple, les moustiques de l’espèce Culex et Aedes ont un siphon pour respirer, l’Anopheles a, dans la partie terminale du corps, une plaque respiratoire.

Pendant le stade de pupe ils doivent se rapprocher de la surface de l’eau pour respirer l’oxygéne.

LA PIQÛRE DU MOUSTIQUE

L’apparat buccal du moustique est constitué par mandibule et mâchoire dentelées avec lesquelles exécute un trou dans la peau jusqu’au capillaire, puis il injecte avec l’ipofaringe la salive anticoagulante qui provoque effets allergiques, démangeaisons et enflure.

Comme autres insectes, les moustiques femelles disposent d’un apparat sensoriel qui se trouve sur leurs antennes ou sur la tête avec lequel elles peuvent percevoir à la distance la présence de leur proie, l’humidité et la température de la peau, sueur et sébum et l’émission d’anhydride carbonique. Un aspect intéressant est donné par la capacité du moustique de distinguer et choisir le sang sain du sang malade.

En outre, d’après d’études récentes sur les moustiques, quelques chercheurs ont déterminés les sujet les plus frappés des moustiques:

  • Fumeurs: ces personnes émettent, à cause de la fumée, substances chimiques qui attirent les moustiques.
  • Végétariens: ces personnes émettent, en respirant, l’ottanolo, une substance produite par la digestion de nourritures à base de légumes et fruits.

En outre l’association de parfums avec des substances corporelles attirent, de facon particuliere, les moustiques, pendant que, une des parties du corps la plus frappé des piqûres des moustiques sont sûrement les pies et, finalement, différemment de ceux qui plusieurs pensent, les moustiques préfèrent les gens adultes aux enfants, les hommes plutôt que les femmes.

Mais les moustiques ne piquent pas seulement l’homme, leurs proies sont aussi animales et oiseaux qui peuvent devenir porteur de parasites et transmettre maladies à l’homme avec la salive qu’ils injectent.

Dans notre pays les moustiques ne résultent pas porteuses de maladies, même si les déplacements fréquents pour tourisme ou travail dans les pays où les moustiques peuvent transmettre maladies comme paludisme et fièvre jaune etc. augmentent le risque de diffusion.

DÉSINSECTISATION ET LUTTE AUX MOUSTIQUES

Pour éliminer les moustiques nous devrions éliminer toutes les récoltes d’eau stagnante et tous les milieux où les moustiques prolifèrent, donc la lutte aux moustiques est, avant tout, individuelle et préventive, par exemple, en faisant attention à ne pas créer avec notre comportement erroné la diffusion des moustiques, ou en éliminant tous les sites qui peuvent devenir des foyers larvaires en nos jardins ou maisons.

Pendant qu’en ce qui concerne la désinsectisation sur surfaces amples elle doit être effectuée par personnel qualifié.

Contactez nous sans engagement pour une Consultation e/o Devis GRATUIT.