DÉSINFESTATION ET CONTRÔLE DES PROCESSIONNAIRES (THAUMETOPEA PITYOCAMPA)

Le Processionnaire est un lépidoptère de la famille des traumatopeides, il est répandu en toute l’Europe méridionale, c’est un insecte très dangereux au stade larvaire soit pour les plantes que pour les animaux et aussi pour l’homme.

Pour les plantes: les larves des Processionnaires infestent les pins et les chênes surtout à feuille caduque, les plantes plus exposée au soleil et, occasionnellement, peuvent infester mélèzes, cèdres, noyaux, châtaigniers, bouleaux et charmes. Ils font partie de la catégorie des insectes defoliants, c’est-à-dire ils se nourrissent seulement des parties vertes des plantes, en les affaiblessant le rendent vulnérable aux attaques d’autres parasites.

Pour l’homme et les animaux: les larves de Processionnaire grâce a ses poils urticants, qui ont fonction de défense, peuvent provoquer au contact irritations oculaires et cutanées, comme aussi èrytèmes aux voies respiratoires et aux muqueuses et attaques d’asthme du aux poils urticants transportés par le vent. Les larves sont très dangereuses aussi pour les animaux et en particulier pour les chiens qui,  semblent attirés par une odeur spéciale de la larve. Elles peuvent provoquer problèmes sérieux aux voies respiratoires et aux muqueuses quand l’animal va a flairer la larve qui se trouve sur le terrain ou, encore plus dangereuse, quand l’animal l’avale, dans ce cas elle peut en provoquer meme la mort.

CYCLE VITAL

L’adulte Processionnaire est une phalène qui a une vie très brève, un, deux jours.

En général avec le mois de juillet l’insecte atteint la maturité et il sort du terrain; les femmes, un peu plus grands que le mâle, grimpent sur les arbres où arrive la fécondation.

La femme de Processionnaire, dépose les oeufs sur les pins autour d’une couple d’aiguilles, l’ouverture des oeufs arrive vers la fin de l’été, après une incubation de 30-40 jours et les larves nouveau-née commencent a defolier les arbres, en se déplaçant sur la plante forment des nids provisoires; ils ont un apparat buccal formé par deux mandibules puissantes, ils ont trois paires de pattes thoraciques avec lesquelles ils se remuent et des pseudopattes abdominaux doués de crochets spéciaux avec qui peuvent s’ancrer au substrat. Pendant la croissance ils passent à travers plusieurs âges larvaires caractérisés par trois meutes dont seulememt la troisième est constitué par poils urticants.

Avec l’arrivée de l’hiver ils commencent à construire des nids aisément reconnaissables pour leur aspect semblable à des gros cocons filamenteux. Les larves de Processionnaire resteront dans ces nids à l’abri du froid jusqu’àu printemps.  Les chenilles de Processionnaire avec l’arrivée de l’hiver commencent à construire des nids semblables aussi à des gros cocons filamenteux. Les larves de Processionnaire resteront dans ces abris jusqu’àu printemps, quand elles sortent du nid pour abandonner la plante vers le terrain, en groupe, à procession, de laquelle dérive leur nom aussi. Atteint le terrain elles descenden à une profondeur de 5-20 cms où se développent en chrysalide, phase dans laquelle l’insecte ne s’alimente pas et il se recouvre avec une protection soyeuses.

Après une période de pause variable qui peut durer aussi des annèe, arrive la nymphose  jusqu’a l’écoulement du papillon avec des ailes de couleurs et dimensions différentes.

DÉSINFESTATION ET LUTTE AUX PROCESSIONNAIRES

Dans les zones naturelles dans lesquelles se développent les Processionnaires, c’est la nature même à fournir les défenses entre lequelles bactéries, virus, parasitoides et prédateurs.

Dans les zones de parcs et jardins artificiels où animaux et personnes passent, les Processionnaires peuvent apporter problèmes considérables à la santé, dans ces zones il est donc indispensable l’intervention de contrôle et désinfestation. Les interventions pour la lutte contre les Processionnaires se basent surtout avec l’emploi d’insecticides a base de Bacillus thurigiensis qui a donné des résultats optimaux dans la lutte au lépidoptères, mais son emploi résulte efficace si il est utilisé dans la période antécédente a la construction des nids d’hiver.

Ces opérations doivent être effectuée par personnel qualifié de toute façon.

Contactez nous sans engagement pour une Consultation e/o Devis GRATUIT.