Puces

DESINFESTATION ET CONTROLE PUCES

Les Puces sont parasites extérieurs thermophiles, c’est a dire qu’ils sont attirés par les mammifères ou oiseaux de sang chaud compris l’homme. Les Puces ont un apparat buccal piquant-suceur et elles n’ont pas d’ailes, cela détermine leur appartenance à l’ordre des Sifonatteri: sifo (piquant-suceur)  atteri(sans ailes); le corps est aplati de couleur rouge marron et les dimensions de la Puce adulte changent de 1 à 8mm, elles sont douées de trois paires de pattes dont les deux dernières plus longs avec une musculature très fort qui lui permet d’exécuter grands sauts sur les animaux de sang chaud.

Les Puces, contrairement à autres insectes, piquent pour se nourrir en suçant le sang de l’hôte, ils en existent environ 2.000 espèces connues mais les plus repandues et nuisibles en Italie appartiennent à la famille des Ctenocephalides felis.

Les Puces les plus communes avec lesquelles nous sommes souvent en contact sont:

  • Puce du Chat (CTENOCEPHALIDES FELIS)
  • Puce du Chien    (CTENOCEPHALIDES CANIS)
  • Puce de la volaille (ECHIDENOFAGA GALLINACEA)

Les Puces moins fréquentes mais plus dangereuses pour l’homme et les animaux sont:

  • Puce DE L’HOMME (PULEX IRRITANS): cette espèce vit sur l’homme mais aussi sur les animaux domestiques et rarement sur animaux sauvages. Elle appartient à la famille des Pulicidae et peut transmettre la peste bubonique et le typhus murrhin.
  • Puce DU Rat (XENOFPSYLLA CHEOPIS): responsable dans le moyen âge de l’épidémie de la peste bubonique causé par la bactérie Yersina pestis qui est transmis, avec les Puces, de Rat à Rat et de Rat a l’homme; en plus elle peut transmettre le typhus murrhin et la tularémie.

Pour la prévention d’infestations des Puces il est important connaître les quatre phases du cycle biologique: les mâles et les femmes adultes s’accouplent sur l’hôte et déjà depuis le jour suivant la femme commence à déposer, aux brefs entractes, groupes de 8 aux 12 oeufs qu’elle relâche sur l’hôte.

Pour être féconde la femme doit se nourrir pour deux ou trois jours du sang de l’hôte.

Les oeufs déposés, après bref temps, tombent du manteau ou des plumes de l’animal hôte et ils viennent donc éparpillées sur le terrain ou, en cas des animaux domestiques, dans leurs niches, sur les Tapis et sur les tissus des divans, des lits etc. et, selon l’humidité et la température du milieu, ils s’épanouissent 4-12 jours après.

Les larves de Puce sont visibles à l’oeil nu, elles mesurent environ 4mm, vermiformes, sans yeux ni pieds, avec un appareil buccal masticateur, se nourrissent du matériel organique et du sang digéré des Puces adultes. Elles aiment l’obscurité donc cherchent endroits cachés à la lumière: fentes,Tapis, couverts etc., et elles sont aisément désidratables si exposée au soleil.

Pupe: après la période larvaire qui dure de 7 à 15 jours il y a le premier cycle de la nymphose dans lequel la larve adulte commence à construire, en sécrétant de la soie, le cocon ou pupaire et commence le second cycle d’enkystement qui a une durée moindre de 1 semaine à un maximum de 1 an. Pendant la phase d’enkystement, les petites Puces dans leur cocon sont invulnérables soit aux basses températures soit aux insecticides.

Adulte: finalement, stimulée de la chaleur et de l’anhydride carboniques ou autres vibrations la Puce adulte sort du pupaire, si elle ne trouve pas un hôte sur lequel monter et se nourrir, elle meurt 12 jours après.

En général une Puce adulte vit et meurt sur l’hôte sur lequel elle est montée, rarement elle saute d’un hôte à un autre donc l’infestation d’un animal se vérifie si le sujet même reste en milieu infesté.

Les Puces peuvent apporter dommages à l’hote en agissant de trois différentes manières:

1. Manière directe: démangeaison fort, perte de poil et lésions cutanee; en animaux jeunes ou peu nourris la présence d’un grand numéro de Puces porte au dépérissement soit à cause de la démangeaison qui empêche au sujet de se nourrir soit à la quantité de sang, que les Puces sont apte à soustraire au petit animal, qui peut provoquer anémies meme d’entités graves si l’infestation prend des proportions graves (une Puce adulte peut sucer par jour environ jusqu’à 5-10mm de sang 20 fois son poids corporel).

2. En provoquant réactions allergiques: cela arrive quand le sujet est allergique aux micro-organisme à l’action virulente presents en la salive des Puces, inoculation qui arrive pour les lésions causées du gratter continu du animal parassitè. Ces réactions allergiques peuvent provoquer dermatites, oedèmes et infections cutanées meme graves.

3. Comment porteurs de maladies infectieuses et parassitarie: cela arrive pour ingestion de la Puce qui peut être porteur des larves du ver plat ou ténia hôte patogeno dans l’intestin du chien et du chat, mais surtout du chat à cause de l’habitude a faire sa toilette. Autre maladie dont la Puce est porteuse est par égratignure du chat, causèe pour un micro-organisme, le Bartonella henselae, qui se trouve dans le sang du chat; la Puce suce le sang infecté qui vient expulsé avec les fèces et quand le chat griffe avec les ongles sales des fèces des Puces il transmet cette maladie à l’homme, particulièrement dangereuse pour les sujets avec des problèmes au système d’immunité qui provoque fièvre, enflure du point de l’égratignure et problèmes à la charge du système lymphatique.

PRÉVENTION, ÉDUCATION, PROPRETÉ

L’infestation de Puces arrive très rapidement et dans le même milieu nous trouvons soit Puces adultes que oeufs, larves et poupées, en peu de semaines l’on peut avoir une infestation importante.

Dans les désinfestations de Puces le problème le plus grand qui se présente n’est pas les Puces adultes mais les oeuf qui sont disséminées partout par l’animal infesté et puisque l’on traite des animaux domestiques qui vivent dans notre maison nous pourrions trouver grabats, Tapis, lits, oreillers infesté.

En présence des animaux domestiques est nécessaire une propreté attentive et hygiène, surtout quand il y a les enfants qui souvent embrassent, dorment et meme divisent la nourriture avec le chien ou le chat et peuvent, donc, venir aisément en contact avec les larves et les oeufs des Puces à travers lequels viennent transmis parasitoses comme les vers intestinales et ténia.

Il est d’importance fondamentale, comme prévention, la propreté soit du milieu que personnelle, en enseignant aux enfants à se laver les mains après avoir joué avec l’animal, et surtout ne pas mettre les mains dans la bouche, ne pas permettre à l’animal de monter sur les divans, les lits et utiliser des toiles, serviettes ou notre animal dort ou s’étend qui peuvent être lavés dans la semaine; ces précautions nous permettent d’éliminer la plus grande partie des oeufs.

Utiliser toujours et surtout avec le printemps et l’été, antiparasitaires sur les animaux mêmes.

Contactez nous sans engagement pour une Consultation e/o Devis GRATUIT.